fêtes

Guinée en robe de fêtes, souvenirs d’une Conakryka

  Ça y est l’année s’achève. 361 jours écoulés déjà, plus que quatre jours et on tournera vite la page comme si elle n’avait jamais été écrite. Seule une ride de plus sur nos traits témoignera de son passage. Je suis devant la fenêtre il pleut, il neige par alternance, le temps est tellement maussade. Il est à l’image de mon humeur.